Le tableau complet : Indice FILPAC-CGT août 2010

Le président de la Mutualité française Jean-Pierre Davant a confirmé, vendredi 17 septembre, sur RTL Matin que le plan d'économie préparé par le gouvernement pour limiter le déficit de l'assurance-maladie allait entraîner "mécaniquement" une hausse du tarif des mutuelles en 2011. Il a estimé que l'augmentation serait de l'ordre "de 8 à 10%".
Pour maîtriser les dépenses de santé des Français, estimées a 223 milliards d'euros en 2009, le gouvernement envisage de réduire les remboursements. Concrètement, tous les patients souffrant d'une affection longue durée ne seront plus automatiquement pris en charge. Pour certaines maladies, le remboursement des frais de transport en ambulance sera revu à la baisse.
Le ticket modérateur, la part que la sécurité sociale ne rembourse pas lors d'une consultation, devrait augmenter de 0,5 points. Le taux de remboursement des médicaments à vignette bleue passerait, lui, de 35% à 30%.
"Tout cela aboutit mécaniquement à une augmentation de 8 à 10% des cotisations des mutuelles" a expliqué le président de la Mutualité française. Il a chiffré les dépenses supplémentaires pour les ménages à "500 millions d'euros".