En dévoilant son projet de réforme des retraites à quelques jours des congés d’été et en détournant l’attention sur des questions sécuritaires, le gouvernement espérait faire l’économie de la mobilisation sociale contre une réforme brutale, injuste et qui ne résoudra pas la question de l’avenir du système par répartition. Loin de s’éteindre, la mobilisation syndicale durant tout l’été a permis de préparer ce qui s’annonce comme une rentrée sociale inédite. Pour la première fois, l’ensemble des organisations syndicales appellent ensemble à une grande journée de grèves et de manifestations le 7 septembre.

Le site "Retraites" de la CGT : http://www.retraites-cgt.fr

Un 4 pages pour répondre à toutes les questions concernant le projet de "réforme" des retraites : Retraites CGT

Fédération des Travailleurs des Industries du Livre, du Papier et de la Communication CGT 263, rue de Paris - case 426 - 93514 Montreuil cedex Tél. 01 48 18 80 24 Fax 01 48 51 99 07 Site Internet : filpac-cgt.fr

Appel de la Filpac-CGT

Le gouvernement et chaque secteur du patronat se sont entendus pour cadenasser la réforme des retraites de façon à préparer un bras de fer avec les salariés, les organisations syndicales et tous ceux qui sont attachés à la solidarité et à la sécurité sociales. Pour ce front anti-retraite, rien n’est plus urgent, mis à part déporter en raison de leur origine ethnique quelques milliers de Roms, que détruire un système social assurant à toutes et tous les moyens de vieillir dignement, et ce dans le but de réduire la Sécurité sociale vieillesse à son équivalent en contrats d’assurance privés.
Pour couronner le tout, le porte-parole et agent actif de cette entreprise d’ensauvagement du traitement de la vieillesse, le ministre en charge de la sale besogne, représente spectaculairement la corruption du système ultralibéral, c’est-à-dire la confusion intentionnelle entre intérêts privés et intérêts publics. Les salariés, et avec eux les adhérents et organisations de la Filpac CGT, n’ont d’autre choix que de défendre par la lutte, l’action, la mobilisation la plus large possible le principe fondateur de la démocratie sociale, l’égalité des chances devant le risque vieillesse.
C’est pourquoi la Filpac CGT appelle :
- à assurer une présence massive aux rassemblements antiracistes du 4 septembre,
- à des actions de grève, d’arrêt de production, de non parution des titres, de participation aux assemblées générales et manifestations du 7 septembre, dans l’unité la plus large des salariés, dans un cadre intersyndical le plus complet possible.
Parce que l’issue du bras de fer qu’engage le gouvernement aura des conséquences longues et lourdes pour toutes les revendications des salariés, la Filpac-CGT, avec la CGT, appelle à la tenue d’assemblées générales unitaires et intersyndicales dès le lendemain du 7 septembre, de façon à entretenir et amplifier la mobilisation à laquelle ne manquera pas d’appeler l’intersyndicale confédérale dès le 8 septembre.
Salaire, emploi, retraite : refusons ensemble de payer la facture de leur crise. Allons jusqu’au bout du refus de leur mortel projet de destruction de notre retraite solidaire.
Montreuil, le 3 septembre 2010

Rendez-vous CGT "Livre" Paris / Ile-de-France, sous le ballon de la Filpac-CGT, derrière la banderole du Comité Inter CGT, à partir de 14 heures, place de la République.