C’est une belle occasion de mettre ses valeurs (et ses paroles) en cohérence avec ses actes qui vient d’être complètement loupée ! L’accord portant sur les augmentations de salaires en 2009 est, finalement, comme prévu (cf. nos pages dans le Canard du CE de janvier dernier), d’une affligeante mesquinerie !

La suite (PDF) : Canard du CE mars 2009