Des formations et des emplois d’avenir pour les salariés d’HAFIBA !

Le 15 juin prochain, un CE d’HAFIBA se tiendra en présence des représentants des deux actionnaires et principaux donneurs d’ordre de l’entreprise, Lagardère Active Médias (LAM) et Bayard. Dans un contexte d’annonces de retrait massif et programmé des travaux de prépresse qui leur sont confiés jusqu’ici, voire de restructuration complète de l’entreprise, nous soutenons les salariés d’HAFIBA qui ont déclaré, lors d’une Assemblée générale :

1 – « Nous exigeons des actuels dirigeants d’HAFIBA, de Bayard et de LAM, des garanties sur la sauvegarde intégrale de nos emplois : - la priorité d’embauche sur les postes à pourvoir à Bayard et chez Lagardère ; - le droit à la réintégration à Bayard et chez Lagardère, y compris après une vente éventuelle d’HAFIBA. »

2 – « Nous exigeons aussi, quel que soit l’avenir juridique d’HAFIBA, des garanties sur le maintien, au minimum, de nos acquis sociaux : - maintien des salaires et du nombre de jours de congés payés ; - temps de travail basé sur les 35 heures ; - intéressement au chiffre d’affaires. »

3 – « Nous exigeons, enfin, un véritable plan d’avenir de gestion de nos compétences et de nos carrières professionnelles : - formations professionnelles d’adaptation à l’évolution de nos métiers ; - formations qualifiantes pour la reconversion vers les métiers du numérique. » L’avenir d’une cinquantaine de salariés du prépresse ne peut se décider à la va-vite, parce que le groupe Lagardère a décidé son désengagement accéléré de la presse « papier », sans qu’aucune solution professionnelle et sociale sérieuse ne soit, à ce jour, proposée aux salariés qui fabriquent jusqu’alors les magazines de ce groupe. Avec les délégués CGT d’HAFIBA, nous exigeons des deux actionnaires de l’entreprise qu’ils préparent au mieux les salariés aux activités d’avenir qui, seules, garantiront leurs emplois et leur excellent niveau de compétence.

Paris, le 11 juin 2007

Communiqué en PDF

Historique du dossier : Le 5 juin 2007 : Hafiba. Les salariés d'Hafiba défendront leur avenir ! Déclaration d'Info'Com-CGT et de la FILPAC-CGT